Sujets de société: quelles réponses des ONG aux agendas des « experts »? Reviewed by Momizat on . Sommet transatlantique du Réseau Politique pour les Valeurs. Femina Europa a invité Cécile Edel, présidente de Choisir la Vie à participer au deuxième sommet tr Sommet transatlantique du Réseau Politique pour les Valeurs. Femina Europa a invité Cécile Edel, présidente de Choisir la Vie à participer au deuxième sommet tr Rating: 0
Vous êtes ici:Accueil » LIBERTES » Droits de l'homme - Libertés » Sujets de société: quelles réponses des ONG aux agendas des « experts »?

Sujets de société: quelles réponses des ONG aux agendas des « experts »?

Sommet transatlantique du Réseau Politique pour les Valeurs.

Femina Europa a invité Cécile Edel, présidente de Choisir la Vie à participer au deuxième sommet transatlantique de l’ONG ‘Political Network for Values’ (P N f V) qui s’est tenu à Bruxelles les 27 et 28 Avril. L’événement a rassemblé des parlementaires européens, des experts et juristes dans des domaines variés tout comme des ONG d’Europe, d’Afrique et des Amériques. Le thème retenu pour ce congrès était: « Personne, Famille et société: défis globaux, réponses globales »

Quelques mots sur le P N f V (Political Network for Values): c’est une plateforme d’ONGs qui s’appuie sur un décalogue en faveur de la dignité humaine et du bien commun, parmi lesquels le droit à la vie qui est le premier des droits humains, et dont dépendent tous les autres droits.

Accueillis au Parlement par le vice-président du groupe EPP (Parti Populaire Européen), le président de P N f V, Jaime Mayor Oreja, a donné le ton: « Notre monde est en crise. Il ne s’agit pas d’une crise financière, économique politique, mais d’une crise morale. C’est une crise de la vérité. Le culte de l’argent est l’expression du nouvel ordre mondial, assorti d’une obsession pathologique de destruction des valeurs chrétiennes, pour le remplacer par la culture du vide. Face à l’émergence d’une nouvelle éthique globale fluide et d’extrémismes réactionnaires, il est impératif de proposer une réponse issue des valeurs données par l’héritage gréco-latin et judéo-chrétien de notre culture occidentale ». Les deux journées passées au Parlement Européen furent riches de rencontres et de thèmes abordés! Citons quelques témoins:

Željka Markić (Croatie, ONG ‘Au nom de la Famille’) a rappelé que pour remporter la victoire de la définition de la famille (père-mère-enfant) inscrite aujourd’hui dans la constitution croate, elle s’est présentée comme défenseur de la liberté démocratique et des droits de l’homme. Et a rappelé que notre discours doit être concret, simple et compréhensible par tous! Car la bataille porte sur le langage!

Sharon Slater (USA, ONG ‘Stand for the Family’) a fait écho à cette bataille du langage … car aujourd’hui l’idéologie du genre s’accompagne d’acronymes: SOGI, CSE, CEDAW, etc…! Elle nous a exposé, exemples à l’appui, la mise en œuvre de « nouveaux droits » liés à l’Orientation Sexuelle et l’Identité de Genre (SOGI). L’ONU, sous couvert de respect des droits des femmes, des enfants et des minorités, fait pression sur les pays pour légaliser la prostitution, décriminaliser l’homosexualité, légaliser l’avortement et le mariage de même sexe. Cette politique est relayée par les différentes agences de l’ONU comme le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNPFA), le Comité pour l’Elimination de la Discrimination contre les Femmes (CEDAW), l’ONU SIDA, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Sans oublier la Fédération Internationale du Planning Familial (IPPF). Le droit à une Education Sexuelle « Complète » (CSE) dès la toute petite enfance fait partie des objectifs, prônant la masturbation et les comportements déviants. Sharon Slater a rappelé qu’en 2016, l’ONU a nommé un expert en charge de la mise en œuvre des « droits » SOGI dans le monde, alors même que la notion de genre est vague et controversée —70 genres offerts sur Facebook aux USA et UK!—. Sharon Slater nous a encouragés à interpeler l’expert SOGI pour dénoncer son agenda mortifère, incluant l’éducation sexuelle pour les tous jeunes enfants (CSE). Femina Europa a signé cet appel.

 

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page