Aline Lizotte sur RCF : amour humain et plan divin Reviewed by Momizat on . Les carottes ne vont pas au ciel.. C'est Aline Lizotte qui me l'a dit ! Pour en savoir plus sur la vie éternelle, la vertu, la liberté et la vérité, le sens de Les carottes ne vont pas au ciel.. C'est Aline Lizotte qui me l'a dit ! Pour en savoir plus sur la vie éternelle, la vertu, la liberté et la vérité, le sens de Rating: 0
Vous êtes ici:Accueil » Famille » Aline Lizotte sur RCF : amour humain et plan divin

Aline Lizotte sur RCF : amour humain et plan divin

aline-lizotteLes carottes ne vont pas au ciel.. C’est Aline Lizotte qui me l’a dit !

Pour en savoir plus sur la vie éternelle, la vertu, la liberté et la vérité, le sens de l’acte conjugal, la culture, la complémentarité réciproque entre l’homme et la femme …..Ecoutez les 4 entretiens de 12 mn qu’Aline Lizotte a accordés à RCF dans l’émission « Amour humain et plan divin ».

 

Emission 1

Aline Lizotte a fondé l’AFCP Association de Formation Chrétienne de la Personne qui organise les sessions de formation  « Amour sexualité et vie chrétienne »,  selon la pensée de Jean Paul II. Aider la personne humaine à atteindre un vrai bonheur pour un agir libre est la finalité de ces sessions. D’où l’importance de la vertu dans son sens original de vir : la force.  La vertu est une énergie qui permet de maîtriser, de manière intelligente, et non de refouler, ses pulsions pour agir librement et choisir le bien. Jean Paul II,  sans nier la doctrine traditionnelle du mariage ni tomber dans la sexologie a fait quelque chose d’unique : alors que les tous les théologiens partaient du sens que  la conscience, au sens phénoménologique,  donne aux actes du corps, JP II est parti des actes du corps pour dire que c’est le langage du corps qui donne sens à l’acte conjugal.

Pour écouter   https://rcf.fr/spiritualite/de-la-vertu-et-du-sens-de-l-acte-conjugalv

 

Emission 2

Quand on parle de personne on parle d’être distinct, ce par quoi je me distingue de l’autre. Il y a deux manières fondamentales d’être une personne : à la manière de l’homme et à la manière de la femme. Homme et femme sont complémentaires réciproquement. La masculinité ne peut pas représenter toute l’humanité tout comme la féminité. Dans le don des corps qu’ils se font l’un à l’autre, l’homme et la femme s’aiment mais leur amour n’appartient ni à l’un ni à l’autre, c’est pourquoi ils finissent par devenir un dans l’amour selon les paroles de la Genèse « ils seront une seule chair ».  C’est ce que Dieu a créé de plus beau dans la matière.

Pour écouter           https://rcf.fr/spiritualite/lamour-appartient-dieu

Emission 3

Où l’on apprend pourquoi un enfant c’est toujours bien plus beau qu’un Airbus ! Car l’enfant a une âme, don de Dieu pour la vie éternelle et un corps qui ressuscitera. L’homme et la femme ne vont pas l’un sans l’autre et aucun des deux ne peut représenter toute l’humanité. Ils sont donnés l’un à l’autre pour la vie. Dieu a répandu un principe de vie sur toute la création, y compris sur les plantes et les animaux. Mais les hommes eux ont reçu une âme immortelle, ils ont l’intelligence et la volonté qui ne sont pas liées à un organe. Le chien ne peut pas savoir qu’il est un chien, l’homme lui  peut comprendre des choses qu’il ne voit pas et qui n’ont pas de réalité sensible.

Pour écouter  https://rcf.fr/spiritualite/les-carottes-ne-vont-pas-au-ciel

Emission 4

Dans ce dernier entretien Aline Lizotte évoque quelques thèmes chers à saint Jean Paul II : qu’est ce que la culture ? Comment aborder les droits de l’homme avec un regard chrétien ? Vérité et liberté. L’homme est nécessairement un être culturel. Sans la culture il ne serait pas humain, la culture développe la capacité d’agir mais il y a des éléments qui favorisent l’humain et d’autres qui le défavorisent. Le sens du mot droit vient non pas de pouvoir, dans le sens il est possible de faire cela c’est possible, mais de justice, dans le sens ce qu’il est juste de faire, ce qu’il convient de faire pour respecter l’autre dans sa nature même et aussi respecter la réalité donnée. La vérité ne doit pas être confondue avec la sincérité ou le ressenti passager ! Il n’y a pas de vérité relative ni plusieurs vérités, la vérité est un chemin, avec l’aide de la foi et de l’Evangile, on passe  sa vie à l’approfondir !

Pour écouter    https://rcf.fr/spiritualite/culture-droits-de-l-homme-et-verite

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page