Femina Europa soutient la « Marche pour la Vie » en Espagne le 21 septembre. Reviewed by Momizat on . Soutenons la « Marche pour la Vie » du 21 septembre 2014 ! « Gracias a la Vida, que me a dado tanto…. » comme l’a si bien chanté Joan Baez !   Merci à la V Soutenons la « Marche pour la Vie » du 21 septembre 2014 ! « Gracias a la Vida, que me a dado tanto…. » comme l’a si bien chanté Joan Baez !   Merci à la V Rating: 0
Vous êtes ici:Accueil » Actualité » Femina Europa soutient la « Marche pour la Vie » en Espagne le 21 septembre.

Femina Europa soutient la « Marche pour la Vie » en Espagne le 21 septembre.

Soutenons la « Marche pour la Vie » du 21 septembre 2014 !

« Gracias a la Vida, que me a dado tanto…. » comme l’a si bien chanté Joan Baez !

 

Merci à la Vie qui m’a tant donné….Faut-il croire qu’aujourd’hui un bon nombre de nos concitoyens n’osent plus dire cela et se laissent sombrer dans une spirale défaitiste où les entraine leur manque de foi dans la vie, dans l’avenir….

 

Ne nous laissons pas séduire par les tristes sirènes de la désespérance qui s’imaginent que la vie (leur vie ? celle de leurs enfants ?) n’en vaut pas la peine et reprenons ce magnifique refrain espagnol Gracias a la Vida

 

Le 21 septembre 2014 les Espagnols reprennent leur Marche pour la Vie pour dire à leur gouvernement qu’il est temps maintenant de promulguer la loi qui protège la vie de l’enfant à naitre, et de celle qui lui donne la vie.

 

Protégeons et soutenons l’enfant, tous les enfants à naître et leurs mamans ! Soutenons la Marche pour la Vie du 21 septembre 2014 organisée par HazteOir, la « plateforme citoyenne » pro-vie espagnole !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Promesse de campagne du chef du gouvernement de droite Mariano Rajoy en 2011, la loi supprimant quasiment le droit à l’avortement en Espagne a du plomb dans l’aile (« Le Parisien »).

(D’après les termes de cette loi, l’IVG ne serait autorisée qu’en cas de danger prouvé pour la vie ou la santé physique ou psychologique de la femme, ou en cas de viol ayant fait l’objet d’une plainte antérieure).

A la fin du mois de juillet dernier, le ministre de la Justice Alberto Ruiz-Gallardon, porteur de la loi, avait pourtant annoncé qu’elle serait soumise au parlement «avant la fin de l’été»…

 

 

Laisser un commentaire

Retour en haut de la page